31 Mars - 10 Avril 2009 COMMEMORATION à NANTES, 15 ans après le génocide des Tutsis au Rwanda

Flyer
Rwanda commémoration avril 09.pdf
Document Adobe Acrobat 386.3 KB

 

GENOCIDE au RWANDA :

HISTOIRE, MEMOIRE, RECONSTRUCTION

 

Pour rappel : programme proposé

 

organisé par l'association Subiruseke/Retrouve le Sourire        

Nantes espace Cosmopolis 1er -10 avril 09

 

 

 Mardi 31 mars 09 à 19h

Inauguration officielle avec la municipalité de Nantes

 

Du 1er au 10 avril 09 de 13h30 à 18h et de 14h à 18h le week-end

Expositions

§                     Œuvres de Bruce Clarke

§                     Photos de Bruce Clarke

§                     Photos de Tiphaine Reto

§                     Projection de films et documentaires

§                     Objets artisanaux rwandais

Présentation de l’association Subiruseke/Retrouve le sourire

 

Mercredi 1er Avril 09

16h : Projection de  "Rwanda, récit d'un génocide", film extrait de l’expo de Yann Arthus-Bertrand

"6 milliards d'Autres"  réalisé par Baptiste Rouget-Luchaire et Chloé Henry-Biabaud.

 

Jeudi 2 avril 09

14h : Projection du film  "Maudits soient les yeux fermés"

19h : Soirée de lancement, en avant première, du film "Par le raccourci"

Réalisé par Dady Mitali Mwicira, réalisateur rwandais  et cofinancé par la ville de Nantes.

Projection et débat en présence du réalisateur.

Autres projections : samedi 4 avril à 15h et vendredi 10 avril à 20h

 

Vendredi 3 avril 09

16h : Projection de  "Rwanda, récit d'un génocide", film extrait de l’expo de Yann Arthus-Bertrand

"6 milliards d'Autres"  réalisé par Baptiste Rouget-Luchaire et Chloé Henry-Biabaud.

 

Samedi 4 avril 09

15h : Film "Par le raccourci" réalisé par Dady Mitali Mwicira

18h : Table ronde sur histoire et mémoire du génocide rwandais

  • Jean-Pierre Chrétien (historien)
  • Marcel Kabanda (historien)
  • Catherine Degrange (historienne)
  • Yves Ternon
  • Jean-Philippe Stassen (auteur de bandes dessinées)

                     Table ronde animée par Jean-Philippe Magnen

                     

Dimanche 5 avril 09

15h : Présentation du film  "Rwanda récit d’un génocide"  par Chloé Henry-Biabaud (film extrait de l’expo de Yann Arthus Bertrand)

17h : Film d’Anne Lainé  "Un cri d’un silence inouï"

 

Lundi 6 avril 09

16h : Projection de  "Rwanda, récit d'un génocide", film extrait de l’expo de Yann Arthus-Bertrand

"6 milliards d'Autres"  réalisé par Baptiste Rouget-Luchaire et Chloé Henry-Biabaud.

 

Mardi 7 avril 09

13h30 - 21h

Commémoration

Témoignages de rescapés dont Franck Kamali

Immaculée Mukankubito membre du CA de Subiruseke (Rwanda)

Témoignages de membres d’ONG présents au Rwanda en avril 1994

Chants : par Beniwe, chanteur d’origine rwandaise

 

Mercredi 8 avril 09

14h : Projection du film  "Maudits soient les yeux fermés"

 

Jeudi 9 avril 09

16h : Film d’Anne Lainé  "Un cri d’un silence inouï"

19h : Table ronde  Justice et reconstruction

Amélie Schafer (psychothérapeute)

Marie-Odile Godard (psychanalyste, Maître de conférences à l’Université de Picardie Jules Verne)

Yann Jurovics (juriste international)

Animatrice : Muriel Rousseau

 

Vendredi 10 avril 09

16h : Projection de  "Rwanda, récit d'un génocide", film extrait de l’expo de Yann Arthus-Bertrand

"6 milliards d'Autres"  réalisé par Baptiste Rouget-Luchaire et Chloé Henry-Biabaud.

20h : Film "Par le raccourci" réalisé par Dady Mitali Mwicira

 

Commémoration à Nantes au jour le jour

 

Mardi 31 mars 2009

 

Inauguration

Discours d'Amélie Schafer, présidente de l'association, en présence de Jean-Philippe Magnen, adjoint au maire de Nantes, devant un nombreux public.

Mercredi 1er avril 2009

Public attentif devant le film extrait de 6 milliards d'Autres de Yann Arthus Bertrand

 Tiphaine Reto, journaliste et photographe, dont les photos sont exposées était présente la veille au cours de la journée d'inauguration.

Jeudi 2 avril 2009

Exposition très remarquée des oeuvres de Bruce Clarke

Génocide des Tutsi en 1994 : panneaux explicatifs avec les photos de Bruce Clarke à l'appui.

Dady de Maximo Mwicira Mitali, répondant aux questions du public après la projection de son film "Par le raccourci".

Après le film, moment d'échange avec de jeunes Rwandais vivant en France.

Vendredi 3 avril 2009

Nouvelle diffusion du film sur le Rwanda, de Yann Arthus Bertrand extrait de "6 milliards d'Autres"

Expo photos de Tiphaine Reto

Exposition vente des objets artisanaux fabriqués au Rwanda par les ouvriers des coopératives ou par les veuves qui se rassemblent pour faire de la vannerie.

 

Samedi 4 avril 2009

 

Journée marquée par 2 temps forts :

I ) D'abord, diffusion en présence de Jean-Philippe Magnen, adjoint à la mairie de Nantes, du film "Par le raccourci" de Dady de Maximo Mwicira Mitali.

Dady, réalisateur du film
Dady, réalisateur du film

A télécharger, le texte d'Amélie Schafer, présentant le film de Dady de Maximo Mwicira Mitali, lors de sa première projection en France, à l'occasion des journées de commémoration de Nantes.

Présentation film Dady par A Schafer.pdf
Document Adobe Acrobat 28.3 KB
Affiche et descriptif du film "Par le raccourci"
cover du film.jpg
Image JPG 396.4 KB

II) Table ronde

 

Yves Ternon :

 

Histoire de la convention sur les crimes contre l'humanité et contre le crime de génocide.

Jean-Pierre Chrétien :

La construction du racisme dans la région des Grands Lacs.

Marcel Kabanda :

La dérive raciste d'une révolution sociale (1950-1994)

Modérateur : Jean-Philippe Magnen, adjoint de la mairie de Nantes, délégué à la solidarité internationale.

 

Catherine Degrange, historienne : 15 ans après, l'histoire en écriture

 

Jean-Philippe Stassen, auteur de bandes dessinées : le génocide en bande dessinée

 

Dimanche 5 avril 2009

 

La journée a été marquée par la projection de 2 films en présence d'un public intéressé, désireux de comprendre et posant de nombreuses questions.

 

I) "Rwanda récit d'un génocide" fim extrait de l'exposition "6 milliards d'Autres" de Yann Arthus-Bertrand.

Chloé Henry-Biabaud réalisatrice du film (avec Baptiste Rouget-Luchaire) est venue présenter ce film, les conditions du tournage mais a surtout partagé  avec les personnes présentes, la richesse de ses rencontres au Rwanda. Elle a été frappée par la dignité et le courage des femmes rescapées du génocide.

Chloé Henry-Biabaud, la cinéaste
Chloé Henry-Biabaud, la cinéaste

II) "Un cri d'un silence inouï" de Anne Lainé.

Ce film traite de la question du traumatisme.

Lundi 6 avril 2009

 

Projection du film "Rwanda, récit d'un génocide", extrait de l'expo de Yann Arthus-Bertrand "6 milliards d'Autres".

Vente de livres

Pour mieux comprendre :
des livres sont proposés à la vente
- livres de récits et témoignages
- livres d'histoire et de psychologie
A télécharger la liste des ouvrages avec leurs références
Liste des livres proposés.pdf
Document Adobe Acrobat 31.8 KB

Mardi 7 avril 2009

 

Journée de commémoration

 

Témoignages, rencontres, émotion, dignité, recueillement.

Avec l'association Subiruseke/Retrouve le sourire, les Rwandais, les Français se sont souvenus ensemble des victimes du génocide.

Des rescapés ont témoigné, Beniwe a chanté avec et pour eux.

Et à travers l'immense douleur, l'espoir d'un Rwanda jeune, plein de vitalité qui travaille pour se reconstruire.

A l'image de l'arbre des pensées qui n'oublie rien mais qui continue à vivre et à grandir.

Igiti cyo komora ibikomore

 

Iyo nsohotse nkava mu mwijima, umutima wanjye urasusuruka

Aho kurota amarorerwa, abanjye bagiye bakongera bakagira ubuzima,

Iyo agahinda kamhobaye, ibiganza by’umwana muli jye birifunga

Mu museke iyo nkangutse, indoto ziba zitakiri izanjye

 

Umutima wanjye wibikira ubara imisozi ibihumbi

Kugirango ubikire umwana ngingo uwutuye, Gihozo we !

 

Inzibutso zivanga nizo nihimbiye, igihe limwe na limwe

Nibwira ko ndi mu bushami shami nguruka hejuru y’ubutaka butambonye nvuka,

Ibitekerezo byanjye bifata amashami amhetse iyo izuba lirenga lishaka kunjyana

 

Umutima wanjye wibikira ubara imisozi ibihumbi

Kugirango ubikire umwana ngingo uwutuye, Gihozo we!

 

 

 

L’arbre à panser les pensées

 

Quand je sors de l’ombre, mon cœur prend le soleil,

Et loin des nuits d’angoisse, mes disparus prennent vie,

Quand la tristesse m’embrasse, mes doigts d’enfant se resserrent

Sur des rêves qui ne m’appartiennent déjà plus à mon réveil

 

Mon esprit sommeille, au décompte des mille collines

Pour endormir l’enfant qui m’abrite, douce comptine

 

Des souvenirs se mélangent à ceux que j’invente, quand parfois

Je m’imagine sur la cime d’un arbre, survolant la terre qui ne m’a pas vu naître

Mes pensées s’accrochent aux branches qui me portent,

Quand la lumière se perd dans l’obscurité qui m’emporte

 

Mon esprit sommeille, au décompte des mille collines

Pour endormir l’enfant qui m’abrite, douce comptine.

Mutesi

 

Mercredi 8 avril 2009

 

Projection de 2 films :

"Maudits soient les yeux fermés" de Frédéric Laffont, diffusé sur Arte en 1996

 

"Rwanda, récit d'un génocide" film extrait de l'exposition de Yann Arthus-Bertrand 6 milliards d'Autres, filmé au Rwanda par Chloé Henry-Biabaud

Un public fidèle et intéressé
Un public fidèle et intéressé

 

Jeudi 9 avril 2009

 

Projection du film d'Anne Lainé

"Un cri d'un silence inouï"

 

Table ronde : Justice et reconstruction

animée par Muriel Rousseau, psychothérapeute

 

 

Yann Jurivics, juriste international

La justice au service de la reconstruction des victimes

Une juridiction internationale peut être au service de la reconstruction des victimes,

soit institutionnellement, en offrant la possibilité de saisir le juge, de demander réparation, de se constituer partie civile,

soit symboliquement, en reconnaissant la nature du crime, en le qualifiant, et en poursuivant les responsables.

 

Marie-Odile Godard, psychanalyste, Maître de conférences à l’Université de Picardie Jules Verne

Vivre les Gacaca debout

Les Gacaca, tribunaux traditionnels, ce mal nécessaire pour toute la société, provoque de nouvelles douleurs : aveux sans retenue des génocidaires, révélation à tous des viols commis et solitude des rescapés.

Marie-Odile Godard a parlé des groupes thérapeutiques qui aident d'abord les rescapés à tenir debout durant les séances Gacaca et qui tentent une reconstruction psychique par le tissage de liens nouveaux et par l'expression en commun d'affects interdits durant les Gacaca.

L'intervention complète de MO Godard est disponible ci-dessous.

 

Amélie Schafer, psychothérapeute

Se reconstruire d'abord et se réconcilier

Un génocide a pour but d'effacer un groupe tout entier de la communauté des vivants, de lui barrer une descendance. Il s'attaque à l'humain, à son histoire, à sa culture, à son appartenance.

Faire la place à la victime, reconnaître son histoire, l'aider à l'élaborer est un préalable à la réconciliation nécessaire.

Amélie Schafer a témoigné d'une expérience de soutien psychologique atypique au sein de l'association Subiruseke au Rwanda, dans la province de Rutonde.

Intervention MO Godard.pdf
Document Adobe Acrobat 139.4 KB

 

Vendredi 10 avril 2009

 

Projection du film d'Anne Lainé : "Un cri d'un silence inouï"

 

Projection de  "Rwanda, récit d'un génocide", film extrait de l’expo de Yann Arthus-Bertrand

"6 milliards d'Autres"  réalisé par Baptiste Rouget-Luchaire et Chloé Henry-Biabaud.

 

Pour clore les 10 jours de commémoration :

 

Film "Par le raccourci" réalisé par Dady Mitali Mwicira, film présenté en avant-première en France et co financé par la ville de Nantes

 

 

 

     

Presse Océan, article joint, à retrouver  à la page Revue de presse

 Libération, réaction de Jean-Philippe Magnen à un article de Péan.

Libération, réaction JP Magnen en répons
Document Adobe Acrobat 40.5 KB

Vous pouvez vous reporter à l'émission de FR3 Pays de Loire du jeudi 9 avril 09, avec en particulier une interview de Franck Kalami, rescapé du génocide et membre de l'association Subiruseke/Retrouve le sourire.

  http://ouest.france3.fr/info/pays-de-la-loire/53312784-fr.php

 

Vous pouvez aussi écouter Euradio Nantes, émission "Trait d'union" du 15 avril 09.

Cette émission retrace la journée de commémoration du 7 avril à Nantes avec :

la prise de parole d'Amélie Schafer introduisant la journée

une interview de Jean-Philippe Magnen, adjoint à la mairie de Nantes

une interview de Catherine Desgranges, historienne.

 

 

 http://www.euradionantes.eu/index.php?page=detailPodcast&id_podcast=2322&id_programme=32

 

 

Ces jours de commémoration ont été forts, intenses, riches.

Un public fidèle est venu et souvent revenu aux films, tables rondes, expositions et s'est associé à la commémoration du 7 avril.

L'association Subiruseke/Retrouve le sourire remercie la municipalité de Nantes, le personnel de Cosmopolis, les intervenants et tous les participants et visiteurs.

 

L'association vous invite à la rejoindre, à participer ou à soutenir son action.

Pour tout contact ou renseignement :


Adresse(s) de messagerie :

 subiruseke-retrouvelesourire@orange.fr

 

 ou 02 41 78 63 89